Le gouvernement patron et ses salariés.

 

Nos dirigeants répètent à longueur d’interview que le travail doit payer. Cependant, l’état, patron de plusieurs millions de fonctionnaires se garde bien de faire profiter ses employés – ou selon la mode du moment, ses collaborateurs – de la mise en œuvre des conseils qu’il prodigue aux autres employeurs. Le point d’indice des fonctionnaires ne bouge pas depuis plusieurs années, petit à petit, la rémunération des fonctionnaires dissuade de nombreux jeunes de se présenter aux concours de recrutement notamment à ceux de l’éducation nationale où la pénurie de professeurs est inquiétante dans de nombreuses disciplines. Le ministère bouche les trous comme il peut en recrutant des contractuels à tour de bras. Ces personnes, auxquels le ministère n’assure pas de formation approfondie, sont placés dans des situations difficiles et la qualité de l’enseignement s’en ressent. Professeur est un métier qui nécessite une formation de qualité. Cette constatation est valable pour toute la fonction publique : la santé, la justice et la police, la défense, la fonction publique territoriale et la recherche. Pour une fonction publique de qualité il faut fonctionnaires bien formés, considérés et correctement rémunérés : le travail doit veiller à bien les payer !

Related posts

Laisser un commentaire